La vie un mouvement permanent

L'image représente une cellule en écoulement dans un canal rectangulaire de 10 µm de largeur. En couleur, j'ai tracé les différentes positions successives de la cellule. Pour passer dans une telle conduite, la cellule a besoin de se déformer. Dans notre corps, des capillaires sanguins encore plus petits existent et obligent nos cellules à changer de conformation.
La succession des 4 images est une métaphore du travail de chercheur pour comprendre des mécanismes complexes. Ici, on peut se rendre compte visuellement qu'avant d'obtenir l'image réelle, on n'en a qu'une connaissance partielle. De la même façon, l'analyse scientifique passe par des étapes de déchiffrage des données avant d'accéder à la connaissance.
Le mouvement se situe partout autour de nous et ce à toutes les échelles, et quelque soit notre référentiel.

Doriane Vesperini

1

71
No Comments

Post A Comment